Le secret pour jouir de la liberté financière
12 avril 2019
Blog

4

Il y a quelques mois, j’ai décidé de me créer une vie sur mesure, quels que soient le temps et les efforts que cela doit me coûter. Au moment où je prenais cette décision, je n’avais aucune économie ni un emploi. La seule chose dont je disposais était mon temps. Alors, que dois-je faire ? Au-delà des études en Transport et Logistique, le développement personnel me passionne. J’avais donc décidé de m’affûter pour devenir un communicateur. Pour atteindre cet objectif, j’ai dû décliner des sous-objectifs : comme améliorer mes connaissances en écrivant de petits articles pour ensuite les publier sur mon mur Facebook. Parce que je n’avais aucun thème pour commencer en développement personnel, j’ai préféré commencer dans mon domaine de formation. Après seulement dix articles, j’avais reçu une offre de rédaction de mémoire. Ce qui m’a permis de me faire un revenu. Vous convenez avec moi que je peux répéter cette opération plusieurs fois. Ce que j’ai d’ailleurs fait un mois après. Mais, est-ce que cette manière de procéder peut me permettre de me créer une vie sur mesure ? Je ne pense pas.

Ma mère travaille dur depuis plus de 25 années, mais elle n’a pas encore construit la maison de ses rêves. Est-ce de cette vie, je rêve ? En référence à cette question, j’ai compris que seul le travail ne suffit pas. J’ai donc commencé par chercher à travers les expériences de ceux qui jouissent de la liberté financière ce qui faisait la différence. Et ce 21 janvier, j’ai trouvé le secret. Mais, c’est quoi ce secret ?

Voulez-vous savoir pourquoi Donald Trump et Warren Buffet jouissent de la liberté financière ? Ils investissent une partie de leurs revenus. Tissez plusieurs cordes à votre arc. Moi, j’irai plus loin en disant : vivez des revenus de vos revenus.

Mais, dans quoi investir exactement vos revenus ?

Je vais répondre à cette question en deux parties. La première partie abordera les domaines d’investissement qui s’utilisent par la majorité de ceux qui réussissent et la seconde partie sera consacrée aux domaines que j’explore personnellement.

L’immobilier

Avant d’aborder ce domaine d’investissement, je tiens à faire la lumière sur le mot « investissement ». À ma connaissance, il s’avère l’ensemble des activités qui vous permettent de produire de façon passive, des revenus. Lorsque vous disposez d’un appartement ou d’une maison locative, vous n’avez plus besoin d’être actif avant de pouvoir en jouir. Mais, pour des personnes qui n’ont pas encore de revenus conséquents pour investir dans l’immobilier une autre porte s’ouvre à eux.

La bourse

Contrairement aux pays développés, nous n’avons pas une culture boursière, pourtant la bourse reste un marché plus rentable que l’immobilier. Plus intéressant encore, avec la bourse vous n’avez forcément pas besoin d’une somme importante avant de vous lancer. Des techniques et indices demeurent disponibles pour vous permettre de suivre vos investissements en temps réel. Mais, avant de vous lancer, il s’avère nécessaire de recevoir une formation appropriée.

La création d’entreprises

Un excellent moyen d’investissement à court, moyen et à long terme, la création d’entreprises s’ouvre à toutes personnes inventives. Mais, dans quel secteur d’activité investir vos revenus ? Je considère que tous ceux qui lisent mes articles comme moi viennent de démarrer leur aventure entrepreneuriale donc ne disposant pas d’assez de moyens. Pour ce fait, je ne vais donner que des exemples d’entreprises qui ne nécessitent pas d’énormes investissements.

Le premier secteur d’activité dans lequel vous devez penser investir s’avère la restauration, mais sous une autre forme. Convenez-vous avec moi que Cotonou bonde de personnes qui n’ont pas le temps de faire la cuisine parce qu’occupées par des obligations professionnelles ? Ensuite, la bourse de ces personnes ne leur permet pas de s’offrir des repas dans des restaurants nichés dans des cadres agréables. Par conséquent, les bonnes dames qui vendent au bord des voies se font d’extraordinaires chiffres d’affaires. Alors, pourquoi ne pas investir dans ce domaine ? En plus, il ne nécessite pas de capital important.

Le transfert d’argent mobile reste également un secteur porteur de nos jours, en ce sens qu’il se révèle pratique et utilisé par la majorité des Béninois. Il s’avère désormais facile d’obtenir des agréments pour cette activité de façon légale sur toute l’étendue du territoire béninois. Je préfère m’en tenir à ces deux cas pratiques d’idées d’investissement.

Mais, dans quoi investis-je mes économies ?

Cette question marquait la fin de mon dernier article. Mais, avant de répondre à cette interrogation, je tiens à préciser qu’il s’avère toujours mieux d’investir votre économie dans des activités ou des idées de business qui reflètent vos valeurs ou vos aspirations. Comme, je le souligne souvent, l’Homme est au centre de tous mes combats quotidiens. Pour cette raison, j’ai décidé d’assister ceux qui ont des activités prometteuses, mais qui manquent de moyens avec un système de prêt qui me permet de gagner des revenus de manière passive.

Comment cela marche-t-il ?

La première étape se résume à la détection de l’entrepreneur ou de l’entreprise par la consommation de ses biens ou services. Si je pense que les produits ou services proposés par cet entrepreneur riment avec la qualité et qu’il manque de moyens financiers pour leur vulgarisation, je propose à l’entrepreneur mon plan de prêt. Le plan se présente comme suit : l’entrepreneur à la possibilité d’emprunter entre 50 000F CFA et 500 000F CFA. Pour la première expérience qui s’étale sur an, il ne peut s’offrir que le montant minimum c’est-à-dire 50 000F CFA. Ce qui me permettra de m’assurer de la régularité du bénéficiaire. La seconde année, il pourra multiplier par quatre le montant minimum.

Comment rentabilise-je ce projet ?

L’emprunt ne peut être remboursé qu’après un an. Mais, chaque mois, l’emprunteur me verse 1% sur le montant emprunté multiplié par son quota d’emprunt. Pour faire simple, si je décide par exemple de vous mettre à disposition 50 000F CFA, vous me verserez au début de chaque mois 500F CFA pendant 12 mois. À la fin du douzième mois, je reprends mes 50 000F CFA. Ou encore, si je vous prête 500 000F CFA, vous me versez 50 000F CFA (50 000F CFA = 1%* 500 000F CFA * le quota qui est 10) par mois.

Cette activité s’élargit également aux particuliers. Cette fois-ci, l’opération n’excède pas 30 jours et reste possible que sur gage.

La seconde activité dans laquelle j’investis mes économies et qui d’ailleurs demeure indispensable pour tout le monde sans exception aucune, se résume à la formation. Pour aspirer devenir une meilleure version de vous, il faut vous former. Vous vous demandez certainement dans quel domaine recevoir votre formation. Formez-vous simplement dans des domaines qui vous passionnent ou dans votre domaine d’activité. Warren Buffet, l’actuel meilleur investisseur au monde le conseille. La formation passe par des livres, des vidéos, des podcasts, des conférences, des cours et bien d’autres.

Alors, si vous pensez que cet article pourra aider d’autres personnes à avoir des revenus passifs, partagez-le. Et surtout n’oublier pas, pour réussir c’est maintenant qu’il faut commencer.

4 thoughts on “Le secret pour jouir de la liberté financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *